Mon Bilan Assurance
# L'actualité

Comment choisir sa mutuelle ?

Les frais de santé sont au cœur de la vie de nombreuses personnes : visites chez le médecin, traitements médicaux, pose d’une couronne chez le dentiste, achat de lunettes. Le système français de la Sécurité Sociale permet un remboursement d’une partie de ces frais. La prise en charge peut être plus ou moins importante en fonction du type de soin mais aussi du dépassement d’honoraires que le médecin pourrait facturer. C’est là qu’intervient la mutuelle pour compléter tout ou une partie des frais non pris en charge par la sécurité sociale. Le marché de la complémentaire santé est très vaste et de très nombreux produits existent. Alors comment faire son choix de mutuelle ?

Comment identifier ses besoins ?

Identifier ses besoins en matière de mutuelle n’est pas une mince à faire. En effet, comme tout système d’assurance, il vise à prévenir un risque futur. Difficile de savoir à l’avance si vous allez vous casser une dent et avoir besoin d’une couronne, ou une prise en charge pour une hospitalisation à la suite d’un accident.

Cependant il y a quand même des facteurs qui peuvent vous aider à choisir votre mutuelle pour qu’elle soit la plus adaptée à vos besoins.

Tout d’abord, réfléchissez aux soins que vous et les personnes que vous souhaitez couvrir sur le contrat (conjoint, enfants) avez reçu ces 3 dernières années parmi les catégories suivantes :

  • Medecins généralistes et spécialistes

Pensez par exemple au gynécologue pour les femmes, ophtalmologue, rhumatologue, diabétologue et autres…

  • Vos besoins optiques

Portez-vous des lunettes ? Quand les avez-vous changées pour la dernière fois ? Avez-vous la vue qui baisse ?

  • Vos besoins dentaires

Avez-vous les dents fragiles ? Avez-vous déjà subi des soins ? Avez-vous prévu des soins ?

  • L’hospitalisation

Il s’agit d’un cas à part, on ne prévoit que rarement un séjour à l’hôpital ou une opération sauf en cas de maladie de longue durée ou récemment identifiée. Il faudra cependant anticiper cette possibilité et évaluer des facteurs tels que : Ai-je un métier difficile physiquement ? Ai-je un métier dangereux ? Est-ce que je pratique des sports à risque de blessures ?

Comment identifier l'intérêt financier ?

Faire ce bilan des trois dernières années pourra vous permettre de vous rappeler quand est-ce que vous avez jugé être mal remboursé par votre mutuelle pour un soin ou justement bien remboursé. Si vous estimez que vous auriez pu être mieux remboursé, alors essayez de calculer rapidement le surcoût de frais de santé à votre charge par an. Rajoutez-y le prix de votre mutuelle actuelle et vous obtiendrez votre budget santé annuel.

  • Exemple :

Fanny possède une mutuelle personnelle lui coutant 36€ par mois, soit 432€ par an. L’année dernière elle n’a pas eu de soucis de santé particuliers, elle a consulté 2 fois le généraliste, 1 fois le gynécologue, a fait faire un détartrage, et refait faire ses lunettes.

Une année classique pour Fanny qui a quand même dû débourser de sa poche 260€ (forfait lunette faible + soins dentaires mal remboursés et une consultation gynécologique à 70€ mal remboursée elle aussi).

Fanny a donc dû dépenser plus de 60% du coût annuel de sa mutuelle de sa poche. Si l’année suivante Fanny venait à avoir plus de frais de santé (pose d’une couronne, hospitalisation, visite chez le spécialiste) elle verrait ses dépenses de santé, non remboursées, augmentées.

En choisissant une meilleure mutuelle à 48€ par mois, Fanny pourrait être bien mieux remboursée, voir totalement.

- 1er Avantage : Elle financerait 576€ par an dans sa mutuelle mais n’aurait peut-être rien à sortir de sa poche. Elle gagnerait ainsi 116 € par an (432 de mutuelle l’année derniere + 260€ de sa poche – 576€ de mutuelle cette année).

- 2ème Avantage : Si Fanny vit une année plus compliquée niveau santé que la précédente, elle est sereine car sa mutuelle lui permettra d’avoir de meilleurs remboursements.

Comment changer de mutuelle si elle ne me convient plus ?

Lorsque vos besoins évoluent et que vous trouvez que votre contrat n’est plus adapté ou que vous trouvez un contrat moins cher que celui souscrit actuellement, vous pouvez changer de complémentaire santé très simplement et sans justifications.

Depuis le 1er Décembre 2020, la résiliation des contrats de mutuelle a été grandement assouplie. Il existe maintenant deux cas différents de résiliation :

- Si votre contrat « marque » « produit » a moins d’un an, vous pourrez le résilier à sa date anniversaire avec un préavis de 2 mois en transmettant simplement un courrier à votre mutuelle aux coordonnées indiquées sur votre contrat.

- Si votre contrat a plus d’un an, alors vous pouvez demander la résiliation à votre mutuelle n’importe quand. Votre nouvelle mutuelle peut même se charger des démarches de résiliation auprès de l’ancienne.

  • Astuce :

Il existe d’autres raisons vous permettant de résilier votre contrat de mutuelle même en dehors du cadre classique :

- Vous adhérez à une mutuelle employeur

- Vous déménagez

- Votre situation familiale change (séparation, décès…)

- Votre cotisation d’assurance santé augmente de manière injustifiée, vous avez alors 20 jours pour résilier suite à la réception de l’appel de cotisation (seules les sociétés d’assurance sont concernées et pas les sociétés de mutuelle)