L’assurance maladie internationale

Vous allez partir à l’étranger ? Vous ne savez pas vraiment comment se passe l’assurance maladie dans votre pays de destination ? Nous allons vous donner de nombreuses infirmations qui pourront vous aider à préparer votre voyage !

Qu’est-ce que la carte européenne d’assurance maladie ?

La carte vitale n’est pas autorisée à l’étranger. En effet, c’est un concept français qui ne peut pas être utilisé hors de France. Néanmoins, il est toujours possible de demander la carte européenne d’assurance maladie. Cette dernière est valable dans les 27 pays de l’Union européenne, mais également en Suisse, au Liechtenstein, la Norvège et l’Islande. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’une couverture complète si vous tombez malade ou si un accident devait se produire.

Bien évidemment, lorsque vous êtes dans un pays hors Europe, cela peut donc être plus compliqué. Mais il existe toujours des solutions de rapatriement pour que vous puissiez être soigné en France, par exemple.

Pour demander votre carte européenne de maladie, il suffit simplement de vous rendre dans votre espace Améli. Notons également que vous pourrez la commander directement depuis votre compte et que cette dernière arrivera dans votre boîte aux lettres. N’oubliez pas de vous y prendre à l’avance. En effet, vous n’allez pas forcément la recevoir dans les trois jours. Il est donc plus judicieux de la commander rapidement. Notons aussi que cette dernière est valable un an.

Pourquoi prendre une assurance maladie lorsque l’on est à l’étranger ?

Vous devez certainement vous demander pourquoi il serait intéressant d’avoir une assurance maladie internationale lorsqu’on l’on est à l’étranger. Mais il faut savoir que, quelle que soit la raison pour laquelle vous allez la commander, cette dernière put avoir différents avantages. Pour que vous puissiez facilement vous y retrouver, voici une petite liste des différentes raisons qui devraient vous pousser à réfléchir à votre assurance maladie à l’étranger :
- - Vous pourrez bénéficier d’une certaine sécurité lorsque vous serez à l’étranger. En effet, comme nous avons pu le dire dans la partie précédente, si vous tombez malade ou que vous subissez un accident, l’assurance maladie sera présente pour vous éviter l’avance des frais qui peuvent parfois être vraiment coûteux. Néanmoins, si vous allez dans un pays européen, il vous suffit simplement de demander votre carte d’assurance maladie. Dans le cas contraire, vous devrez souscrire à une assurance maladie complémentaire qui viendra couvrir les frais que vous pourrez avoir à l’étranger.
- - Les risques sanitaires peuvent être grands, surtout en cette période. En effet, il est demandé, dans certains pays, de faire quelques vaccins pour pouvoir partir. Mais rien ne dit qu’une fois sur place, vous n’allez pas tomber malade. Ainsi, l’assurance maladie internationale pourra donc vous aider dans cette démarche. Vous ne serez pas soigné comme en France, mais vous pourrez tout de même voir un médecin à moindre coût, si nécessaire.

Bien évidemment, il arrive que parfois, en fonction de la durée du séjour, vous ayez certainement besoin de vous affilier à la sécurité sociale locale. En effet, lorsqu’un pays vous demande cela, il ne faut pas prendre peur. C’est peut-être la meilleure solution que vous ayez. Quoi qu’il en soit, prendre une complémentaire santé n’est pas une mauvaise idée non plus. Le but est tout simplement que vous soyez protégée en cas de maladie ou d’accident. Quoi qu’il en soit, il ne faut pas forcément compter sur l’assurance maladie lorsque vous êtes à l’étranger. En effet, cette dernière pourra vous aider pour les éventuels frais médicaux d’urgence que vous puissiez avoir. Néanmoins, si vous décidez simplement d’aller chez le médecin à l’étranger, il faudra opter pour une assurance maladie internationale, si vous souhaitez que vos soins soient pris en charge.

Choisir une assurance maladie internationale en fonction de son besoin

Il est important de prendre en compte qu’en fonction de votre situation, vous n’ayez pas forcément les mêmes besoins. En effet, que vous soyez vacancier ou un expatrié, l’assurance maladie internationale ne sera pas forcément à même. Nous allons vous donner toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez vous y retrouver :
- Si vous êtes travailleur détaché à l’étranger : si vous êtes dans un pays européen ou en Suisse, au Liechtenstein, en Norvège ou encore en Islande, votre employeur vous donnera un formulaire A1 que vous devrez remplir et vous resterez affilié à la sécurité sociale française. Si vous êtes dans un pays hors Europe, votre employeur devra tout simplement l’assurance maladie du pays en question.
- Si vous êtes un travailleur expatrié à l’étranger : vous devrez simplement remplir le formulaire E104, si vous êtes dans un pays européen. Néanmoins, si vous vous trouvez en dehors de l’Union européenne, vous devrez vous renseigner quant à savoir si le pays de destination a signé un accord avec la France ou non. Dans le premier cas, il faudra simplement vous renseigner sur les dispositifs qui sont en mis en place pour passer d’une assurance maladie à une autre. Mais dans le deuxième cas, il faudra vous renseigner sur le système de sécurité sociale de pays de destination, avant votre départ.
- Si vous êtes étudiant que vous allez faire un semestre ou plus à l’étranger : il vous suffit simplement de demander votre carte d’assurance maladie internationale si vous restez dans un pays européen. Si vous allez dans un pays hors Union européenne, vous devrez vous renseigner sur les différents dispositifs qui sont mis en place pour que les étudiants puissent être protégés également.
- Si vous êtes à la recherche d’un emploi à l’étranger : il faut savoir que l’affiliation à la sécurité sociale pour les pays européens, varient selon si vous percevez des allocations chômage ou non. Si vous êtes dans un pays non européen, vous devrez simplement informer votre assurance maladie de votre nouvelle adresse. Il vous suffira également de vous rapprocher du système d’assurance maladie du pays de destination et voir ce qu’ils peuvent vous proposer.
- Si vous prenez une retraite à l’étranger : si vous restez dans un pays européen, vous devrez simplement informer votre assurance maladie de votre nouvelle adresse. Ainsi, vous devez vous inscrire auprès de l’assurance maladie du pays de destination. Si vous allez dans un pays hors Europe, il faudra toujours en informer votre caisse d’assurance maladie, mais également vous rapprocher de l’assurance maladie du pays d’arrivée. Certains états peuvent avoir des conventions avec la France, n’hésitez pas à vous renseigner.
- Si vous êtes titulaire d’une pension d’invalidité résidant à l’étranger : il faudra penser à informer votre caisse d’assurance maladie de vous nouvelle adresse et remplir le formulaire E 121 / S1, pour les pays européens. Pour les pays hors Europe, il est toujours possible de se rapprocher de l’assurance maladie du pays concerné pour voir ce qu’il pourrait vous proposer.
- Si vous passez des vacances à l’étranger : pour un pays européen, vous devrez vous munir simplement de votre carte européenne de maladie. Pour un pays étranger, nous vous conseillons fortement de prendre une complémentaire santé qui pourra couvrir l’ensemble des soins prodigués. Comme vous pouvez le constater, chaque situation est différente et il faut vraiment prendre le temps de réfléchir. En effet, avec les quelques informations ci-dessus, nous sommes certains que vous pourrez trouver la réponse à votre question.

Quelles sont les démarches à suivre lorsque l’on souhaite avoir une assurance maladie internationale ?

Comme nous avons pu l’expliquer dans la partie précédente, les démarches pourront se faire en fonction de votre situation. Si vous partez en vacances ou que vous cherchez simplement à stage à l’étranger, vous n’avez besoin que de la carte européenne de maladie dans les pays européens, par exemple.

Notons également que votre pays de destination est un critère à prendre en compte. Certains États peuvent avoir des conventions avec la France. Dans certains pays, il sera aussi plus facile à s’affilier à l’assurance maladie que dans d’autres. Lorsque vous souhaitez partir à l’étranger, il est primordial de vous renseigner sur les dispositifs mis en place par le pays de destination.

Chez quel organisme souscrire un contrat d’assurance maladie internationale ?

Lorsque vous partez à l’étranger, il faut tout de même prendre en compte que vous pouvez souscrire à un organisme d’assurance maladie dans le pays de destination. Néanmoins, si vous restez en Europe, voici les différents acteurs qui pourront vous aider :
- L’assurance maladie.
- Votre courtier en assurance Mon Bilan Assurance
- Votre banque, si vous possédez une carte de crédit
- Votre agence de voyage
- La caisse des Français à l’étranger (CFE)
- Le ministère des affaires étrangères

Comme vous pouvez le constater, il est parfaitement possible de trouver un organisme qui s’occupera de prendre en charge les différents soins que vous pourriez subir à l’étranger. Néanmoins, il est vraiment important de vraiment se renseigner avant de partir. En effet, cela évitera les surprises, mais vous pourrez également prendre l’avion tout en étant serein.